Une société

Happywhale

Happywhale est un projet de science participative international créé en 2015 afin de répertorier les observations de baleines et de mieux comprendre ces incroyables créatures.


Suivre l’animal qui voyage le plus au monde

Après avoir mené des expéditions en Antarctique et en Géorgie du Sud pendant de nombreuses années, Ted Cheeseman, cofondateur d’Happywhale, a remarqué l’impact de la chasse commerciale sur les populations locales de cet animal. Entre 1994 et 2020, Ted n’a vu aucune grande baleine ni aucun dauphin autour de la Géorgie du Sud, qui était jusque-là la plaque tournante de la chasse à la baleine dans l’Atlantique sud. En 2011, les choses ont commencé à bouger. Les observations et les témoignages autour de la Géorgie du Sud et de la péninsule Antarctique se multipliaient. Le retour de ces animaux si appréciés l’a poussé à créer Happywhale avec Ken Southerland.

Happywhale est désormais une organisation internationale qui cherche à mieux comprendre les baleines et les dauphins, mais aussi à protéger les populations mondiales de ces espèces. Elle essaie de simplifier la science participative et de permettre à chacun de s’engager par le biais d’une plateforme conviviale et innovante.

Happywhale soumet les milliers de photos qui lui sont envoyées par le grand public à un logiciel de reconnaissance d’images pour associer chacune d’entre elles à un individu donné. Un algorithme très pointu analyse la forme, les motifs et les caractéristiques de la queue de chaque baleine à bosse pour établir le profil de chaque individu et suivre ses déplacements dans le monde entier. Ces profils sont ensuite accessibles librement par les scientifiques, les amoureux des animaux et les curieux qui souhaitent admirer et mieux connaître ces géants des mers.

Hurtigruten Expeditions et Happywhale

212 voyages

Du nord de l’Arctique à l’extrême sud de l’Antarctique et dans toutes les régions qui les séparent, les passagers de nos navires peuvent admirer les animaux qui migrent aux quatre coins du monde.

988 rencontres

Nos passagers ont observé de nombreux animaux marins différents lors de nos voyages. Ceux ayant choisi de visiter l’Antarctique ont été les plus chanceux, avec plus de 560 rencontres enregistrées.

504 individus

Une des espèces les plus souvent observées est la baleine à bosse, qui représente plus de 75 % des signalements. Pour autant, nos passagers ont également observé 35 autres espèces marines.

Aider Happywhale

Chiffres clés

Individus observés | 87 572

Distance la plus longue parcourue | 11 261 km

Écart le plus long entre deux observations | 43 ans

Observations enregistrées | 208 500

Espèce la plus rencontrée | baleine à bosse (238 883)

*Chiffres de mars 2023

Flame

Flame (Juneau) est une femelle baleine à bosse qui est à l’heure actuelle la plus observée sur Happywhale. Aperçue pour la première fois en juin 2004, Flame a été vue plus de 356 fois depuis, entre l’Alaska et Hawaï. Au cours des 18 années qui ont suivi sa première observation en Alaska, elle a donné naissance à au moins 6 baleineaux, le petit dernier ayant vu le jour en 2022.

En savoir plus sur Flame.

Les baleines, mais pas seulement

Depuis sa création en 2015, Happywhale a reçu des milliers de photos de baleines prises aux quatre coins du monde. Mais l’organisation a rapidement commencé à recevoir des photos d’autres animaux marins, comme des dauphins, des marsouins et même des phoques. Elle sait bien l’importance de telles données pour les scientifiques du monde entier et a donc fait évoluer sa plateforme pour établir les profils de ces nouveaux venus.

Autres articles

q2 exp 2500x764 b2c landingpage 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Soyez les premiers informés de nos offres spéciales et nouveaux itinéraires et recevez des articles fascinants sur nos destinations.

Oui, je m’abonne