Une partie de la
Hurtigruten Group

La faune en Europe

La côte atlantique de l’Europe et de la Scandinavie du Sud abrite une riche vie marine et aviaire, dont des centaines d’espèces d’oiseaux marins, des phoques, des dauphins, des marsouins et des poissons.

Lecture de 5 min


Des cétacés élancés

Soyez à l’affût de la baleine de Cuvier dans le golfe de Gascogne. Alors que nous naviguons le long du littoral atlantique, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des grands dauphins, des dauphins communs ou des dauphins bleus ainsi que des petits rorquals ou des rorquals communs. On les voit souvent nager dans le sillage des navires et parfois faire de beaux sauts acrobatiques. Ces mammifères joueurs peuvent se déplacer seuls ou en groupe. Il est fréquent d’observer des dauphins l’été en mer du Nord, autour de la Scandinavie du Sud.

Enjoués et sociables

Le grand dauphin est l’espèce la plus commune le long de la côte Atlantique européenne, de l’Écosse jusqu’à l’Espagne. L’ensemble des populations de la région est estimé entre 3 000 à 4 000 individus. Bien plus imposants que les autres espèces de dauphins, ils peuvent atteindre jusqu’à 4 mètres de long. Le grand dauphin est gris avec un ventre pâle et présente une tête bombée et un bec trapu. Nageurs rapides, sociables et acrobates nés, vous les verrez souvent sauter hors de l’eau.

Museau épaté

Les phoques communs vivent dans les eaux polaires et tempérées des côtes est et ouest de l’Atlantique Nord. La population de la région s’élève à environ 200 000 individus. Les adultes mesurent en moyenne 1,50 mètre de long et pèsent entre 70 et 100 kilos, la moitié environ des phoques gris. Dotés d’une tête ronde et d’un museau épaté, ils se distinguent des phoques gris qui arborent un nez aquilin. Contrairement aux phoques gris, les phoques communs donnent naissance à leur progéniture en été et ont un petit par an.

Oiseaux marins et limicoles

Le climat, l’environnement et les conditions propres à la côte atlantique de l’Europe, à la Manche et à la mer du Nord sont propices à de nombreuses espèces d’oiseaux marins et du littoral. En réalité, la côte atlantique européenne est l’une des principales routes pour les oiseaux migrateurs, leur offrant des refuges pour se regrouper et passer l’hiver. Même si le printemps et l’automne sont les principales saisons de migration, vous apercevrez des oiseaux toute l’année.

L’île d’Aix et la Charente-Maritime attirent plus de 200 espèces d’oiseaux sur leurs bancs de sable et marécages. Ici et le long de la côte bretonne, vous repérerez peut-être des sternes arctiques, des macareux, des guillemots et des petits pingouins. Inscrite au Patrimoine de l’UNESCO, la mer des Wadden est le plus grand système de marée ininterrompu au monde et abrite 10 000 espèces animales et végétales. Il s’agit d’une importante zone de repos pour les oiseaux migrateurs tels que l’huîtrier pie, le bécasseau variable et la barge à queue noire.

Amateur de fruits de mer

L’huîtrier pie, doté d’un élégant plumage noir et blanc et d’un bec et de pattes effilés et de couleur orange, se démarque largement des autres échassiers. Ce sont des oiseaux bruyants, reconnaissables à leur pépiement strident. L’huîtrier pie se nourrit principalement de mollusques, de crabes, de vers de terre et de larves d’insectes. Ils utilisent leur bec pour briser les coquillages et pour fouiller à la recherche de nourriture. Ils sont également capables de glisser latéralement leur bec fin dans les coquillages et d’en trancher le muscle adducteur afin d’accéder facilement à la chair.

Les eaux froides et les paysages côtiers de la mer du Nord attirent divers oiseaux en Scandinavie du Sud. Plusieurs centaines d’espèces ont été observées rien que dans la région danoise de Skagen. Au fil de votre exploration des îles, récifs et rivages du Bohuslän, de Våderöarna, de Kragerø et de Farsund, vous serez émerveillé par la variété des oiseaux autour de vous, notamment des fulmars, des océanites et des fous de Bassan.

La biosphère marine unique des mers froides

Situé dans l’archipel du Bohuslän, sur la côte ouest, Kosterhavet abrite le seul Parc National marin de Suède, offrant un incroyable écosystème sous-marin, composé de falaises et de vallées, de fonds marins argileux, de forêts de varech, de récifs rocheux, de prairies d’algues, de baies peu profondes et de détroits. Plus de 6 000 espèces marines prospèrent dans ces eaux, dont 200 espèces que l’on ne rencontre nulle part ailleurs. La région abrite l’un des plus grands récifs coralliens d’eau froide de l’Atlantique.

Alors que la plupart des îles Koster se trouvent en dehors du Parc National, leur riche histoire naturelle leur vaut le statut de réserve naturelle protégée. Les eaux de l’archipel sont fréquentées par des homards, des crabes, des crustacés, des maquereaux et des crevettes, mais aussi différentes éponges, des coraux et des anémones. Kosterhavet abrite également la plus importante population de phoques communs de la mer du Nord, ainsi que des marsouins, que l’on observe fréquemment en train de chasser le hareng et le maquereau.

Venez découvrir la faune aviaire incroyablement variée de la région. Peut-être apercevrez-vous la bernache nonette, l’eider à duvet et le harle huppé en train de se nourrir, ou bien les cormorans, sternes et les huîtriers en train d’interagir dans leur habitat naturel.

Autres articles

Penguins perched on the ice of Cuverville Island, Antarctica. Credit: Espen Mills / HX Hurtigruten Expeditions

Abonnez-vous à notre newsletter

Soyez les premiers informés de nos offres spéciales et nouveaux itinéraires et recevez des articles fascinants sur nos destinations.

Oui, je m’abonne