Île de l’éléphant : cinq choses à savoir

L’Île de l’éléphant, située en Antarctique, tient son nom des éléphants de mer qui y ont élu domicile (de même que pour sa forme semblable à une tête d’éléphant). L’île est située à près de 250 km de la pointe de la Péninsule Antarctique, aux confins des Îles Shetland du Sud. Couverte de glace et surplombant l’océan Austral, c’est une véritable merveille. Voici cinq informations à retenir à son sujet.

Lecture de 3 min


1. L’Île de l’éléphant a été cartographiée par les Russes

L’île a été découverte en février 1820 par Edward Bransfield, officier de la marine britannique, et cartographiée en janvier 1821 lors de la première expédition russe en Antarctique menée par Fabian Gottlieb von Bellingshausen et Mikhail Lazarev sur deux navires : le Vostok et le Mirny. Ces explorateurs l’ont dénommée Île Mordvinov, en l’honneur de l’amiral Mordvinov de la marine impériale russe du 18e siècle.

2. Ernest Shackleton et son équipage se sont réfugiés sur l’île de l’Éléphant en 1916

Après avoir embarqué sur l’Endurance en août 1914 pour rallier la mer de Weddell, Shackleton et 27 hommes se sont retrouvés bloqués dans les glaces. Plusieurs mois plus tard, leur navire a fait naufrage et ils ont dû s’enfuir à bord de canots de sauvetage. Après la fonte totale des glaces, ils se sont dirigés vers l’île de l’Éléphant. Malgré des conditions de vie très difficiles, Shackleton était déterminé à sauver son équipage. Le 10 mai, avec cinq de ses hommes, il a rallié la Géorgie du Sud en canot de sauvetage. Une fois sur place, Shackleton et ses deux hommes les plus forts ont escaladé des montagnes peu accueillantes pour atteindre une station baleinière Ils ont ensuite pu secourir leurs trois équipiers restés de l’autre côté de la Géorgie du Sud. Enfin, le 30 août 1916, le navire de sauvetage de Shackleton, le Yelcho, commandé par Luis Pardo, est arrivé à l’île de l’Éléphant. Tout l’équipage de Shackleton a survécu.

3. L’Île de l’éléphant abrite deux sites historiques

Le premier d’entre eux, le site commémoratif de l’Endurance, a été érigé en mémoire du voyage épique de Shackleton sous la forme d’un buste du capitaine Luis Pardo, qui a secouru l’équipage en compagnie de Shackleton. Le deuxième est l’épave d’un grand bateau en bois situé à Hampson Cove (au sud-ouest de l’île), probablement le SS Hampson. C’est en raison de cette épave que ce site a été classé monument historique et constitue désormais un haut lieu de cette île.

4. Une expédition conjointe a rallié l’Île de l’éléphant en 1970.

D’une durée de six mois à cheval entre 1970 et 1971, elle a été menée par le commandant Malcolm Burley. Burley et son équipe ont entrepris des recherches sur l’île de l’Éléphant, dont ils ont gravi plusieurs sommets. Cette expédition faisait suite à une autre expédition, également effectuée par Burley, en Géorgie du Sud.

5. On trouve des éléphants de mer aux quatre coins de l’Île de l’éléphant.

Les adorables éléphants de mer auxquels l’île doit son nom sont uniques en leur genre. Leurs gros nez tombants ressemblent à la trompe d’un éléphant, et ils sont connus pour émettre de puissants cris rugissants, en particulier pendant la saison des amours. Ils sont mignons, mais ne vous y trompez pas. Quand une femelle est en jeu, les choses peuvent tourner au vinaigre.

Une île qui vaut le détour.

L’île n’abrite aucune usine ni aucun établissement permanent, à l’exception des quelques chercheurs brésiliens qui séjournent au refuge de Goeldi pendant l’été. Cela n’empêche pas cette île de l’Antarctique d’avoir une histoire incroyable et de faire l’objet de nombreuses anecdotes.

1. Elephant Island was charted by the Russians

The island was discovered in February 1820 by the British Navy’s Edward Bransfield and charted in January 1821 by the first Russian Antarctic expedition led by Fabian Gottlieb von Bellingshausen and Mikhail Lazarev on two ships — the Vostok and the Mirny. These explorers named it Mordvinov Island, in honor of eighteenth-century Admiral Nikolay Mordvinov of the Imperial Russian Navy.

2. Ernest Shackleton and his crew took refuge on Elephant Island in 1916.

Shackleton and 27 men set off on the Endurance in August 1914 for the Weddell Sea, but they got stuck in the ice. Months later, they abandoned ship with their lifeboats when it flooded and sank. When the ice finally melted, they headed for Elephant Island on their lifeboats. Stranded upon arrival, Shackleton was determined not to fail his crew. He and five men took a lifeboat and finally landed on South Georgia Island on May 10. There, Shackleton and his two strongest men hiked over treacherous mountains before reaching a whaling station. They were then able to rescue the three others on the other side of South Georgia. Finally, on August 30, 1916, Shackleton’s rescue ship — the Yelcho, commanded by Luis Pardo — arrived at Elephant Island. Shackleton’s entire crew survived.

3. Elephant Island has two historical sites

Elephant Island has two historical sites. The first is the Endurance Memorial Site, commemorating Shackleton’s fateful journey, with a bust of Captain Luis Pardo, who together with Shackleton saved the men. The other is the wreckage of a large wooden boat in Hampson Cove (in the southwestern part of the island), possibly the SS Hampson. Because of this wreck, the site was designated a historical monument and is now a feature of the island.

4. A joint services expedition landed on Elephant Island in 1970.

The expedition lasted six months, from 1970 to 1971, and was led by Commander Malcolm Burley. Burley and his party carried out scientific research on Elephant Island and climbed several of the island’s peaks. This expedition followed an earlier one, also made by Burley, to South Georgia Island.

5. Elephant seals are everywhere on Elephant Island.

The adorable elephant seals that give the island its name are one of a kind. Their large hanging noses resemble elephants’ trunks, and they’re known for making loud, roaring noises, particularly during mating season. Don’t let their cuteness fool you — when giant males fight for mates, things can get ugly.

Elephant Island is worth your time

There aren’t any plants or permanent settlements on the island, apart from some Brazilian researchers at the Goeldi shelter during the summer . Despite this, Elephant Island in Antarctica has an incredible history and plenty of stories to tell.

Autres articles

q2 exp 2500x764 b2c landingpage 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Soyez les premiers informés de nos offres spéciales et nouveaux itinéraires et recevez des articles fascinants sur nos destinations.